fbpx

Rentrée: 4 trucs pour se faciliter la vie

La rentrée, quelle période effervescente! Toute la famille est à la fois fébrile et mélancolique. Les enfants ont hâte de retrouver leurs amis et de découvrir qui leur enseignera, mais ne veulent rien savoir de mettre un cadran et de reprendre les devoirs! Les parents sentent la folie de septembre s’emparer du bureau, mais ont encore le coeur en vacances. J’ai eu envie de faire un texte sur la rentrée et de vous, ou plutôt nous, car je m’inclus, proposer 4 trucs qui rendent la vie plus facile.

Règle générale, la rentrée est synonyme de changement de rythme… tout s’accélère! Avec la reprise des cours parascolaires, le retour du traffic pour certains, les journées qui semblent raccourcir de plus en plus, on s’essoufle rapidement. Il faut donc respirer par le nez, tenter d’apprécier le moment présent malgré les bouleversements et, surtout, s’organiser et s’outiller pour y survivre!

Voici 4 trucs pour une rentrée toute en douceur… ou presque!

1-Élaborer un menu de la semaine en famille

Je suis la première à préférer la spontanéité, mais je dois avouer que lorsque les horaires sont très serrés et que la tension monte, l’organisation et planification sont d’une efficacité sans borne. Élaborer un menu de la semaine est un exemple concret de planification qui évite plusieurs ennuis: on peut faire l’épicerie en fonction de ce dernier et on implique les enfants afin d’éviter les chichis. J’ai utilisé cette stratégie avec eux lors des semaines de camps de jour tant redoutées cet été afin qu’ils soient motivés par leur lunch et cela a fait une bonne différence! Le choix de quelques collations spéciales et de leurs repas favoris fut déterminant. J’affiche la feuille au mur dans la cuisine: tout le monde est informé.

Que cela soit bien clair, je ne les laisse pas tout décider! Il suffit de mettre un cadre clair: ils peuvent, par exemple, choisir 2 lunchs et 1 souper chacun. Allez-y en fonction de votre dynamique familiale!

Il faut oser et même s’imposer des repas express. Évidemment, on peut se réserver quelques repas surprises dans notre grille, cela met du piquant!

2- Opter pour des lunchs froids

Les thermos sont pratiques lorsque l’on veut récupérer les restants du souper de la veille. Par contre, je trouve tout de même ardu de les préparer le matin, de les réchauffer avec l’eau bouillante, etc.

boite-lunch

Ma préférence? Les lunchs froids en mode plateau dégustation. Ils sont faciles à assembler à l’avance et à compléter le matin. Fromage, crudités, cretons, végé-pâté, oeufs cuits dur, craquelins, sandwichs roulés… plusieurs options sont possibles! C’est idéal pour les petits grignoteux!

3- Cuisiner à l’avance et congeler en portions individuelles

Je ne vous apprends rien en vous disant que le mealprepping a la cote. Je ne suis toutefois pas de ceux qui cuisinent les 2-3 mêmes plats en quantité industrielle et passent leur dimanche à s’y affairer. Je vote plutôt pour le fait de cuisiner quelques collations santé à congeler pour pouvoir s’en servir pendant quelques semaines. Je combine avec le fait de cuisiner un ou deux mijotés (j’ai une faible pour la mijoteuse qui travaille pour moi, même en mon absence). Encore une fois, je congèle le tout en portions individuelles et j’y ai recours en cas de besoin dans les semaines qui suivent en évitant de répéter trop souvent les mêmes plats au menu.

4- Oser les repas préparés

Oui! Même lorsque l’on adore cuisiner, même lorsque l’on a à coeur de manger santé, il faut s’accorder un peu de répit. Des plats préparés santé et faits maison, c’est tout à fait possible.

Faites-vous ce cadeau, vous y avez droit! Il existe des menus hebdomadaires, mais aussi des menus à la carte pour combler des besoins ponctuels.

Au menu des résolutions: lâcher prise et accepter de l’aide!

raison.gourmandise

Raison & Gourmandise font très bon ménage dans ma cuisine! Healthy foodie @Montréal/Québec/Canada. Ma devise: poids santé & vie savoureuse. Surtout végé

Ajouter un commentaire

UA-150472275-1